navire spécial transporteur
Livestock Carriers

Ajouter à mes favoris dans MyNauticExpo
navire spécial transporteur navire spécial transporteur - Livestock Carriers
{{requestButtons}}

Caractéristiques

  • Type:

    transporteur

Description

Chaque année, plusieurs millions d'animaux vivants sont transportés de leur lieu d'origine à une destination située à des milliers de kilomètres de là. Il y a souvent des milliers de kilomètres entre ces deux endroits. Pour parcourir cette distance, les animaux sont souvent transportés par bateau.

La conception et la construction de ces porte-bétail est un autre point fort de MEYER WERFT. Au début des années 70, MEYER WERFT a commencé par la transformation de cargos et de camions-citernes et les a transformés en transporteurs de bétail. En construisant 27 porte-bétail, MEYER WERFT est considéré comme le leader du marché dans ce domaine.

En avril 2000, MEYER WERFT a livré le Al Shuwaikh à la compagnie maritime KLTT, Koweït. La reconstruction du navire d'une capacité de transport de 80.000 moutons a été gérée par MEYER WERFT en coopération avec sa société sœur NEPTUN WERFT. Dans le passé, MEYER WERFT avait déjà fabriqué des porte-bétail pour KLTT. En 1997, le Al Messilah, d'une capacité de transport de 80.000 moutons, et en 1980 le Al Kuwait (ex Al Shuwaikh), d'une capacité de transport de 125.600 moutons, ont été livrés.

Le transport d'animaux vivants est soumis à des règles internationales très strictes. En particulier, des pays comme l'Australie ont des exigences strictes en matière de bien-être animal. Les supports de bétail de MEYER WERFT sont équipés de systèmes automatiques d'alimentation et d'approvisionnement en eau, d'abreuvoirs combinés pour les moutons et les bovins, de systèmes de désherbage horizontaux et verticaux ainsi que de ponts démontables en aluminium pour les supports combinés moutons/bétail. De plus, les bateaux sont équipés de cabines en métal zingué et/ou en aluminium ainsi que de systèmes de ventilation optimisés.

Ceci est une traduction automatique  (voir l’original en anglais)